Blog-ancien

Ma thèse en 180 secondes

L’université de Neuchâtel a convié le public à la soirée « Ma thèse en 180 secondes ». Le principe est le suivant: des doctorant-e-s exposent de manière compréhensible pour tout un chacun le thème de leur doctorat et ceci en 3 minutes chrono ! J’ai été invité a faire une allocution qui devait durer aussi maximum 180 sec. La voici en alexandrins et j’ai mis 175 secondes pour la faire:

 

Mesdames et Messieurs, directeurs si brillants,
Professeurs en ces lieux, assistants, doctorants,
Je suis, mes chers amis, très heureus’ de vous voir
Tous rassemblés ici, dans cette aula ce soir,

Pour assister ensemble à une joute verbale,
qui nous fera vibrer jusqu’au fond de la salle.
Je ne suis ni Racine, ni Molièr’ ni Shakespeare,
Il m’est donc difficile, de vous divertir.

Pour parler de progrès, d’idées, de découvertes,
J’ai choisi une forme quelque peu désuète.
Nous allons essayer, ensembl’ de parcourir,
Les thèmes des candidats, qui vont nous divertir.

Mme Borgeaud:
On sera renseigné, sur le Chlorocebus,
Où peut-on l’observer, est-il couvert de puces?

Madame Bregnard:
Et si on s’intéresse, aux sortes de prévoyances,
Que peut-on espérer en termes de gouvernance?

Mme Guex:
Tourisme et dév’lop’ment, dans nos belles Alpes Suisses,
Peuvent-ils contribuer à refair’ vivre les bisses?

M. Gingins:
Adaptations diverses, approches comparatives
Nous permettront peut-être de nettoyer les rives.

M. Davary:
Certains crient au secours, les Beatles ont dit Help.
Mais Mehdy quant à lui, vous recommandera Yelp!

Madame Gaschard:
Que dire des assemblages organométalliques,
Annoncent-ils une percée dans l’domaine scientifique?

Monsieur Kohler:
Quid de la didactique et des malentendus?
Que va dire Alaric? Serons-nous convaincus?

Monsieur Morel:
Bricolage plurilingue en communication,
Voilà qui nous promet de belles inspirations.

Madame Nada:
Nous parlerons futur, évoqu’rons le chômage
Des jeunes à la recherche de places d’apprentissage.

Madame Pieper:
Les Fullerodendrons, liquides et cristallins.
N’auront plus de secrets, pour nous autr’ béotiens.

Madame Schwaab:
Nous discuterons croissance durable des entreprises,
Peut-être d’écologie, et de l’énergie grise.

Mme Wyssbrod:
La surexploitation des ressources génétiques,
Nous sera présentée d’un point de vue juridique.

Et Mme Zhang:
Nous parlerons d’argent, nous parlerons finance,
Et de fonds souverains, puis nous ferons bombance!

Les minutes imparties, sont maintenant écoulées.
Le temps est donc venu, pour moi de prendr’ congé.

Oyez, mes bons amis, ouvrez grand vos oreilles,
Plongez avec délices, découvrez les merveilles
Qu’ont pour nous concoctées, ces illustres esprits.
Il ne me reste qu’à dire, … que je vous remercie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *