Blog-ancien

Les Journées du territoire à la HE ARC le 26 juin

La Haute école de gestion (HEG) a mis ces journées du territoire sur pied pour la première fois. Le titre de cette édition est: « L’économie résiduelle: un levier de développement pour les communes et les régions? »

Pour des questions de temps, je n’ai participé qu’à la deuxième journée. Il était question de mobilité, d’économie résidentielle (à savoir l’économie ayant trait aux personnes qui résident dans un lieu donné), d’économie présentielle (à savoir l’économie ayant trait aux personnes qui viennent dans un lieu donné pour une certaine période (excursionnistes, touristes, pendulaires…)), de frontaliers, de villes dortoirs, de villes touristiques etc.

Il a été question, entre autres de développement de deux agglomérations, celle de Montreux et celle de Nyon avec les intervenants Daniel Rosselat (Syndic de Nyon) et Delphine Guex (Université de Neuchâtel). L’exemple de Montreux montre que les infrastructures (p.ex. ligne de tram) se sont développées avec et pour les touristes, alors qu’à Nyon les développements se sont fait pour les habitants. D. Rosselet nous a aussi parlé de la « révolution culturelle de sa ville »: de multiples festivals y ont notamment vu le jour.

Un grand merci aux responsables de la HEG pour l’organisation de ces journées qui permettent de « lever le nez du guidon » afin de mieux voir où nous allons et cas échéant pouvoir corriger la vitesse et/ou la direction.

Merci de partager