Blog-ancien

Gala de Pro Infirmis au Théâtre du Passage

Mon allocution:

Chers organisateurs,
Cher public,
Mesdames, Messieurs,

Au nom du parlement neuchâtelois je souhaite un bon anniversaire à Pro Infirmis Neuchâtel ! 75 ans – c’est un âge respectable ! Que de chemin parcouru pendant ces décennies et demi !

Dans une société idéale, Pro Infirmis n’aurait pas lieu d’être, mais nous ne vivons pas dans un monde idéal et, heureusement, Pro Infirmis est là pour contribuer à son amélioration.

Pro Infirmis fonde son action sur le droit que possède tout être humain de choisir et d’assumer, selon ses possibilités, la façon dont il veut vivre.

Pro Infirmis s’engage pour que les personnes en situation de handicap puissent participer sans restriction à la vie sociale. Elle combat les tendances visant à les désavantager et à les exclure. Elle encourage la solidarité entre personnes handicapées et non handicapées.

Pro Infirmis s’investit pour que les personnes handicapées aient de véritables chances dans tous les domaines, en particulier l’école, la formation, le monde professionnel, les loisirs et l’habitat. Elle considère comme essentiel que le revenu des personnes handicapées soit suffisant pour une vie décente.

Malheureusement, ces buts ne sont pas tous atteints et le travail à faire reste conséquent. Les pouvoirs publics ont de la peine à faire en sorte de les atteindre que ce soit pour des questions financières ou parce que les décideurs ne sont souvent pas concernés par la question du handicap. Il est difficile de se mettre dans la peau d’une personne avec handicap. Mais, en fait, les situations de handicap peuvent nous toucher tous : nous pouvons tous nous retrouver du jour au lendemain avec une jambe cassée, un bras immobilisé ou, cas plus heureux, en charge d’une poussette. A ce moment-là, nous réalisons que les escaliers sont des barrières infranchissables, que des bordures de trottoirs peuvent poser de sérieux problèmes et que prendre un train peut se révéler du parcours du combattant.

L’engagement de Pro Infirmis et donc capital et je la remercie pour son travail !

Je finirai pour une citation de Daniel Tammet qui dit dans son livre ‘Je suis né un jour bleu’ :

« Vous n’avez pas besoin d’être handicapé pour être différent, car nous sommes tous différents. »)

Je vous remercie de votre attention et vous souhaite à tous une très belle soirée !

 

Merci de partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *