Blog-ancien

Commémoration Maurice Bavaud

Ce lundi 18 janvier 2016 est commémoré le centenaire de la naissance de Maurice Bavaud, l’homme qui voulait assassiner Hitler. La Salle de lecture de la Bibliothèque publique et universitaire de Neuchâtel se remplit à grande vitesse et les organisateurs doivent rajouter des chaises à plusieurs reprises.

Dans le cadre des Lundis des Mots, Robert Bouvier lit un choix de lettres échangées entre le père de Maurice et les autorités fédérales, mais aussi des lettres de Maurice. Ce dernier était parti pour l’Allemagne en octobre 1938. Il a essayé de tuer Hitler lors d’un rassemblement mais n’a pas pu tirer, étant trop loin. Il s’est fait arrêter et a été retenu prisonnier pendant plus de deux ans, avant d’être exécuté le 14 mai 1941.

La lecture de ces courriers, interprétée avec beaucoup de cœur par Robert Bouvier nous ramène en ces temps de guerre. une période noire non seulement pour l’Allemagne mais aussi la Suisse. L’émotion est intense lors de la lecture de la lettre que Maurice Bavaud a écrite alors qu’il savait qu’il allait être exécuté quelques heures plus tard.

Maurice Bavaud a été réhabilité par l’Allemagne seulement dans les années 80. En même temps, la Suisse a reconnu que les autorités de l’époque ont laissé tombé cet homme, devenu depuis un héros.

Un grand merci au Comité Maurice Bavaud, en particulier à sa nièce Josiane Nicolet et son frère Adrien Bavaud, d’avoir œuvré pour rétablir une injustice et d’avoir fait connaître cette  page de l’histoire au public.

 

Merci de partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *