Blog-ancien

Match VBC Groupe E Greenwatt contre VB Therwil

Ca a été un samedi sportif: après une belle sortie en ski de fond aux Rochat, je participe à ce match de Volley en championnat de LNB à Couvet.

Le club des joueuses du Val-de-Travers affronte les Bâloises de Therwil. Sur le papier, ces dernières sont plus fortes. Après un premier set emporté facilement par les joueuses de Therwil, l’équipe locale se ressaisit et emporte le deuxième set. Malheureusement, ce bel élan ne dure pas et l’équipe adverse gagne finalement par 3 – 1. N’empêche, nous avons vu de beaux échanges et c’était du volley de haut niveau.

Je souhaite bonne chance aux joueuses neuchâteloises pour la suite: allez Val-tra!!

Merci de partager
Blog-ancien

Commémoration Maurice Bavaud

Ce lundi 18 janvier 2016 est commémoré le centenaire de la naissance de Maurice Bavaud, l’homme qui voulait assassiner Hitler. La Salle de lecture de la Bibliothèque publique et universitaire de Neuchâtel se remplit à grande vitesse et les organisateurs doivent rajouter des chaises à plusieurs reprises.

Dans le cadre des Lundis des Mots, Robert Bouvier lit un choix de lettres échangées entre le père de Maurice et les autorités fédérales, mais aussi des lettres de Maurice. Ce dernier était parti pour l’Allemagne en octobre 1938. Il a essayé de tuer Hitler lors d’un rassemblement mais n’a pas pu tirer, étant trop loin. Il s’est fait arrêter et a été retenu prisonnier pendant plus de deux ans, avant d’être exécuté le 14 mai 1941.

La lecture de ces courriers, interprétée avec beaucoup de cœur par Robert Bouvier nous ramène en ces temps de guerre. une période noire non seulement pour l’Allemagne mais aussi la Suisse. L’émotion est intense lors de la lecture de la lettre que Maurice Bavaud a écrite alors qu’il savait qu’il allait être exécuté quelques heures plus tard.

Maurice Bavaud a été réhabilité par l’Allemagne seulement dans les années 80. En même temps, la Suisse a reconnu que les autorités de l’époque ont laissé tombé cet homme, devenu depuis un héros.

Un grand merci au Comité Maurice Bavaud, en particulier à sa nièce Josiane Nicolet et son frère Adrien Bavaud, d’avoir œuvré pour rétablir une injustice et d’avoir fait connaître cette  page de l’histoire au public.

 

Merci de partager
Blog-ancien

Les Aventures de Huckleberry Finn

L’hiver annonce son retour alors que nous montons à La Chaux-de-Fonds pour voir la première du spectacle « Les Aventures de Huckleberry Finn » au Théâtre populaire romand (TPR). Après avoir bravé la neige et dégusté une soupe, nous écoutons les explications sur la pièce de la directrice du TPR et du metteur en scène de la pièce Yvan Rihs. Ce dernier a écrit lui-même l’adaptation pour le théâtre du roman de Mark Twain. On nous avertit: la pièce est longue, presque trois heures avec une pause de 10 minutes.

Dans la salle nous sommes directement mis dans l’ambiance de l’Amérique de la première moitié du 19e siècle grâce à une musique de circonstance. La pièce est très riche: musique, bruitages, jeu d’acteur, acrobaties,  effets spéciaux et j’en passe. Les acteurs qui sont en même temps musiciens, sont tous excellents. Nous avons passé un excellente soirée et nous réjouissons déjà de la suite: Part Twain

Merci de partager
Blog-ancien

Remise du prix du mérite sportif neuchâtelois

Le Service cantonal du Sport nous reçoit en « grande pompe » dans la Salle Cort’Agora à Cortaillod pour la remise de ce prix. On ne reconnaît plus la salle, tant elle est décorée: tapis noir, grandes tables rondes garnies d’immenses chandeliers, décoration lumineuse: la salle de gym s’est transformée en salle de bal cinq étoiles! Merci à la maison Tissot qui l’a mise à disposition pour cette manifestation et qui y organise sa soirée du personnel le lendemain!

La radio locale RTN est responsable de l’animation: l’agent spécial, Gabriel de Weck est chargé de débusquer les lauréats de cette année et la mission est réussie avec brio.

Le judo est à l’honneur cette année avec pas moins de trois prix: meilleur entraîneur (Stéphane Guye), meilleure équipe (dames du Judo Club Cortaillod), et prix fair-play (Judo-Karaté Club de La Chaux-de-Fonds). Les autres lauréats sont: Pascal Buchs (meilleur espoir), Sandy Jeannin (prix spécial du jury pour sa carrière), Pauline Brunner (prix coup de cœur) et le meilleur sportif de l’année: Marc Lauenstein. Bravo à tous.

Et Bravo aux organisateurs et sponsors pour cette belle soirée parfaitement organisée!

Merci de partager
Blog-ancien

Inauguration de la statue de la Fontaine du Banneret

La Ville de Neuchâtel invite à l’inauguration de la statue de la Fontaine du Banneret, suite à sa rénovation.

La fontaine du Banneret est la plus ancienne fontaine construite à l’extérieur des fortifications primitives de la ville. Son aspect actuel date de 1581.

C’est aux sons du « Nouveau monde » de Dvorak et dans une ambiance féérique de Noël que le public s’amasse à la Croix du Marché, un des endroits les plus pittoresques de la Ville. Après un discours plein de passion et d’enthousiasme du Conseiller communal Olivier Arni, nous savourons un vin chaud offert par la Ville et admirons le Banneret rafraîchi et étincelant.

Merci de partager
Blog-ancien

Fête de fin des travaux au CPMB

Ce mercredi 16 décembre est un jour de fête pour le Centre professionnel des métiers du bâtiment (CPMB) à Colombier: il marque la fin de plusieurs années de travaux de rénovation de ce centre. Ces travaux ont été financés grâce à un partenariat public-privé: les caisses de pension Retraites populaires (RP, VD) et la Caisse cantonale d’assurance populaire prévoyance  (CCAP, NE) ont avancé le financement. Le canton, propriétaire du terrain et des bâtiments, a accordé un droit de superficie sur le tout à la Fondation pour la rénovation des bâtiments du CPMB. Dès 2016, le canton paie un loyer à la fondation, afin de rembourser l’investissement consenti.

Jean-Claude Baudoin, directeur de la fondation et maître de cérémonie nous explique avec son enthousiasme habituel ce beau projet et l’ illustre avec des films.

Le résultat des travaux n’est pas seulement beau, mais aussi efficace: grâce aux travaux d’isolation et l’installation solaire photovoltaïque sur les toits, le centre est désormais autonome énergétiquement!

Merci de partager
Blog-ancien

Remise du prix Neode

Neode, parc technologique et industriel, invite à la remise du prix Neode d’une valeur de CHF 50’000.-. Ce prix vise à récompenser un projet innovant dans le domaine des technologies médicales.

Le lauréat de ce prix s’appelle Andreas Hogg et son projet se nomme Coat-X. Il s’agit d’une révolution au niveau des implants médicaux. Par un procédé d’emballage au moyen d’une « peau » souple et étanche (encapsulage par couche mince), les implants prennent moins de place. Il peut s’agir de différentes sortes d’implants:  oculaires, cardiaques ou alors dans le domaine des appareils auditifs miniatures. Ce projet est le résultat de six ans de recherches!

Les exposés des nominés expliquant leur projets étaient tous passionnants et facilement compréhensibles aux néophytes tels que moi.

Merci de partager
Blog-ancien

6e Forum RUN à La Chaux-de-Fonds

Cette 6e édition du Forum Run (Réseau urbain neuchâtelois) traite de la mobilité et porte le titre: « Neuchâtel Mobilité 2030 une priorité pour notre Canton? »

Ce thème n’est pas choisi au hasard: la mobilité est un sujet d’une brûlante actualité dans notre canton: le Grand Conseil a donné son aval au projet « Neuchâtel Mobilité 2030 » qui implique entre autres une liaison ferroviaire directe sous-terraine entre Neuchâtel et La Chaux-de-Fonds. Cette décision est fixée dans une loi et dans un décret constitutionnel. La population sera appelée à se prononcer sur ce dernier lors de la votation populaire du 28 février 2016.

Le ton donnée lors de ce forum est unanimement en faveur de ce projet. Espérons que la population plébiscitera ce décret et enverra ainsi un signal fort à la Berne fédérale qui devra accorder le financement de ces travaux.

 

Merci de partager
Blog-ancien

Gala de Pro Infirmis au Théâtre du Passage

Mon allocution:

Chers organisateurs,
Cher public,
Mesdames, Messieurs,

Au nom du parlement neuchâtelois je souhaite un bon anniversaire à Pro Infirmis Neuchâtel ! 75 ans – c’est un âge respectable ! Que de chemin parcouru pendant ces décennies et demi !

Dans une société idéale, Pro Infirmis n’aurait pas lieu d’être, mais nous ne vivons pas dans un monde idéal et, heureusement, Pro Infirmis est là pour contribuer à son amélioration.

Pro Infirmis fonde son action sur le droit que possède tout être humain de choisir et d’assumer, selon ses possibilités, la façon dont il veut vivre.

Pro Infirmis s’engage pour que les personnes en situation de handicap puissent participer sans restriction à la vie sociale. Elle combat les tendances visant à les désavantager et à les exclure. Elle encourage la solidarité entre personnes handicapées et non handicapées.

Pro Infirmis s’investit pour que les personnes handicapées aient de véritables chances dans tous les domaines, en particulier l’école, la formation, le monde professionnel, les loisirs et l’habitat. Elle considère comme essentiel que le revenu des personnes handicapées soit suffisant pour une vie décente.

Malheureusement, ces buts ne sont pas tous atteints et le travail à faire reste conséquent. Les pouvoirs publics ont de la peine à faire en sorte de les atteindre que ce soit pour des questions financières ou parce que les décideurs ne sont souvent pas concernés par la question du handicap. Il est difficile de se mettre dans la peau d’une personne avec handicap. Mais, en fait, les situations de handicap peuvent nous toucher tous : nous pouvons tous nous retrouver du jour au lendemain avec une jambe cassée, un bras immobilisé ou, cas plus heureux, en charge d’une poussette. A ce moment-là, nous réalisons que les escaliers sont des barrières infranchissables, que des bordures de trottoirs peuvent poser de sérieux problèmes et que prendre un train peut se révéler du parcours du combattant.

L’engagement de Pro Infirmis et donc capital et je la remercie pour son travail !

Je finirai pour une citation de Daniel Tammet qui dit dans son livre ‘Je suis né un jour bleu’ :

« Vous n’avez pas besoin d’être handicapé pour être différent, car nous sommes tous différents. »)

Je vous remercie de votre attention et vous souhaite à tous une très belle soirée !

 

Merci de partager
Blog-ancien

Cérémonie officielle en l’honneur de Raphaël Comte

C’est un grand jour pour notre Canton: un Neuchâtelois a été élu président de la Chambre Haute du Parlement fédéral! Cela faisait plus de 50 ans que Neuchâtel n’avait plus connu un tel honneur.

En tant que première citoyenne du canton il me revient le grand honneur d’accueillir notre illustre concitoyen à sa descente du train sur le tapis rouge en gare de Neuchâtel. Je suis accompagnée par les membres du bureau du Grand Conseil. Cela me fait particulièrement plaisir d’accueillir Raphaël que j’ai côtoyé de nombreuses années au Grand Conseil et plus particulièrement en commission législative.

Nous nous déplaçons tous en cortège au Temple du Bas pour la cérémonie officielle. L’humoriste Vincent Kohler nous y attend et officie en tant que maître de cérémonie. Dans son allocution pleine d’humour caustique et fin, Raphaël fait mentir les médias alémaniques qui l’ont décrit comme étant aussi expressif qu’un crustacé …

Les invités se rendent ensuite à Corcelles-Cormondrèche, commune de domicile du nouveau président, où la suite des réjouissances et un délicieux buffet les attendent.

Merci de partager
Blog-ancien

Election de Raphaël Comte

Le lundi 30 novembre je suis conviée à Berne, au Palais fédéral pour assister à l’élection de Raphaël Comte à la présidence du Conseil des Etats. Depuis la tribune nous assistons à l’ouverture de la nouvelle législature du parlement fédéral. Raphaël est élu à la quasi-unanimité des personnes présentes. Suite à son élection, nous chantons l’hymne nationale dans les 4 langues nationales! J’avoue que malgré le texte distribué j’ai eu un peu de peine avec le Romanche…
Avec les membres du Conseil communal de Corcelles-Cormondrèche, je quitte le palais pour une visite culturelle surprise dans la vieille-ville de Berne: nous allons visiter la tour du Zytglogge! C’est passionnant. Kaspar Brunner, armurier (et non horloger) a construit cet immense mouvement au 16e siècle.
Mais le temps nous est compté et nous retournons au Palais fédéral, où il s’agit de fêter le nouveau président avec les produits du terroir neuchâtelois: absinthe, saucisson, formages etc.

 

Merci de partager
Blog-ancien

Inauguration CAD Vivaldis

La commune de Val-de-Ruz inaugure son chauffage à distance (CAD) à Cernier. Il fait frais dans la nouvelle centrale de chauffe, malgré que nous nous trouvons à côté d’une immense chaufferie à bois, ce qui est bon signe, puisque les déperditions de chaleur sont minimes.

Après la fusion des communes du Val-de-Ruz au début 2013, le périmètre du projet a été élargi au village de Fontainemelon. Le chauffage à distance utilise uniquement du bois issu des forêts du Val-de-Ruz et alimente dès à présent en chaleur les habitants et entreprises d’une trentaine de bâtiments dans la commune.

 

Merci de partager
Blog-ancien

Prix Nexans 2015

Le président du Conseil de Fondation du Fonds culturel de Nexans Suisse SA, François Hainard, et la rectrice de l’Université de Neuchâtel, Martine Rahier, invitent à la cérémonie de remise de ce prix le 23 novembre dans le bâtiment principal de l’Université.

C’est avec plaisir que je retrouve les lieux où j’ai moi-même fait mes études de droit il y a 25 ans!

Le prix Nexans récompense des chercheurs méritants dans le domaine des sciences économiques. Les lauréats s’appellent Laurent Frésard et Joachin Marti, tous deux docteurs en sciences économiques. Félicitations!

Merci de partager
Blog-ancien

Prix « Label intégration du CNIP 2015 »

Depuis près de trois ans, le Centre neuchâtelois d’intégration professionnelle (CNIP) offre, avec le coaching, une nouvelle prestation aux assurés des offices de l’assurance-invalidité. Le coaching consiste à organiser, pour ces personnes, des stages en entreprise avec un suivi socioprofessionnel.

En cette journée du 17 novembre, le CNIP récompense les trois entreprises les plus méritantes qui mettent en place de tels stages.

Les trois lauréats sont: Nivarox-Far SA, Elco SA et Cornu & Cie, bravo à eux pour leur engagement!

Merci de partager
Blog-ancien

A la rencontre des musulmans neuchâtelois

Voici mon discours de cette rencontre qui a eu lieu 36 heures après les attentats de Paris.

Chers organisateurs, chers invités, cher public, bonjour à tous

Tout d’abord j’aimerais vous dire merci !

Merci aux initiateurs de cette journée de s’être regroupés pour d’abord fédérer les différentes associations musulmans du canton et ensuite d’organiser une journée qui regroupe ces différents groupes et invite tout un chacun à venir à la rencontre de la communauté musulmane.

Je vous remercie d’associer les autorités politiques à cette rencontre. Je suis heureuse de pouvoir représenter ici le parlement cantonal – le Grand Conseil – et vous apporte les meilleures salutations de sa part.

Votre initiative est primordiale en ces temps où les amalgames, les préjugés, l’intolérance et l’irrespect sont hélas très et trop répandus.

Voici quelques exemples d’amalgames qu’on doit dénoncer :

  • Musulman ne veut pas dire être étranger : beaucoup de musulmans ont soit un permis d’établissement et habitent déjà de longues années en Suisse ou y sont nés. Bien des musulmans ont la nationalité suisse.
  • Etre musulmans ne veut pas dire qu’on est pratiquant. Plus de la moitié des musulmans du canton ne pratiquent pas leur religion.
  • Et enfin et surtout : Musulman ne signifie pas islamiste ni terroriste. Ce genre de raccourci m’horripile !

Et si moi, en tant que chrétienne, suis ici avec vous, qui représentez les musulmans du canton, c’est au nom des principes fondamentaux de la Suisse : en effet, il est écrit dans notre Constitution que chaque habitant de ce pays bénéficie de multiples libertés : liberté d’expression, liberté d’établissement et liberté religieuse pour ne citer que quelques-unes. Le respect et la tolérance sont fondamentaux et indispensables à une vie de qualité. Car il n’y a pas de « meilleure » religion. La « meilleure » religion est celle qui permet à un être humain de vivre bien, de propager le bien et de pouvoir se dire au soir de sa vie : « ma vie a contribué au bien de tous ». Intégration c’est le maître mot. L’intégration est un processus d’adaptation et de rapprochement mutuel, mais s’intégrer ne veut pas dire renier ses racines. Gardons nos richesses ! S’intégrer ne signifie pas devenir comme l’autre, mais partager sa culture avec l’autre et participer à la culture de l’autre. Hier, en Suisse, nous ne mangions que des rösti, et de la fondue, et aujourd’hui nous avons aussi plaisir à manger de la paella, des pizzas, des sushis et …..des kebabs.

En tant que verte je suis adepte de la biodiversité tant au niveau de la Nature que de la culture. C’est ce qui fait notre richesse.

Nous avons le droit de croire en qui nous voulons et nous devons tolérer ceux qui vivent leur foi différemment.

Un terroriste n’agit que pour propager la terreur. Il n’agit que pour satisfaire sa propre pulsion ou pour satisfaire celles du guru à qui il a fait allégeance. Mais un terroriste ne peut se réclamer d’aucune race, d’aucune religion, d’aucun Dieux ; car aucun Dieux, qui, par définition, a créé la vie et l’amour du prochain, ne demande à ses disciples de semer la mort et la haine en son nom.

En tant que politicienne j’aimerais encore dire quelques mots au sujet de la vie politique : La politique et le politique n’ont pas toujours une bonne image auprès du public. C’est regrettable, d’autant plus que la politique est intimement liée aux citoyens. C’est la politique qui fixe les règles et façonne notre monde tel que nous souhaitons le vivre. Il vaut donc la peine de s’y intéresser, d’aller voter, d’aller élire et de prendre conscience de la chance que nous avons, en Suisse, d’avoir notre démocratie directe. Je vous invite donc à vous intéresser à ce qui se passe autour de vous, à utiliser le droit de vote que Neuchâtel accorde  aussi aux détenteurs d’un permis C !

Mais revenons à la journée d’aujourd’hui : Ce que nous ne connaissons pas nous fais peur, donc faisons connaissance ! Jetons des ponts ! Allons à la rencontre les uns des autres quelle que soit notre couleur de peau, notre religion, notre nationalité. Avant tout nous sommes tous des hommes et des femmes citoyens de notre planète la Terre !

Merci de partager