Blog-ancien

Championnats suisses de badminton à Couvet

Décidément, le badminton et le canton de Neuchâtel c’est une histoire d’amour. C’est déjà la 4e fois consécutive que les championnats Suisses des élites ont lieu dans le canton. Après trois éditions à La Chaux-de-Fonds, c’est maintenant au tour de Couvet d’accueillir les pros du volant. Profitons, puisque, comme nous l’apprend le président de l’association suisse de badminton lors de son allocution, cette belle série prend fin cette année.

Nous sommes conviés pour regarder les finales du double des hommes et du simple dames. Ce sport n’a pas beaucoup de points communs avec le jeux de volants que je pratique de temps en temps dans le jardin…La vitesse de frappe et l’agilité de ces champions est incroyable!

Relevons le point culminant de la journée avec la nette victoire en simple dames de Sabrina Jaquet, membre du BC La Chaux-de-Fonds.

Merci de partager
Blog-ancien

Visite des coulisses de Festi’Neuch

Accueillie par Mmes Aurélie Planas (présidente du Conseil de Fondation) et Lucie Courvoisier, (membre du Conseil de Fondation), j’ai eu le plaisir et l’honneur de pouvoir me promener là où je n’étais jamais allée … dans les coulisses de Festi’Neuch.

Cet espace invisible est un véritable village derrière les barrières. Des restaurants (pour les techniciens, les bénévoles et les musiciens) aux loges, du stock de boissons (43’00 litre de bière pour 42’00 spectateurs en 2014!) aux ateliers, du camping pour les bénévoles aux back stage, des Tour coaches (qui ont jusqu’à 18 couchettes afin de permettre aux groupes de se rendre sur leur prochain lieu de spectacle tout en dormant) à l’espace de gestion des déchets (où officient sans cesse les TrieTouts), du coin 13-17 (où les enfants et jeunes ados sont pris en charge) à l’espace VIP, tout m’a été montré, raconté, expliqué avec de nombreuses anecdotes.

Le travail est titanesque et le résultat phénoménal. Il serait tout simplement impossible sans les 1800 bénévoles qui y reviennent fidèlement année après année. Mais pourquoi reviennent-ils? Pourquoi certains viennent-ils passer 2 semaines de leurs vacances (voire plus) pour donner un coup de main? Pourquoi viennent-ils ramasser et trier les déchets le matin à 7:00 afin que le site soit prêt pour l’arrivée des spectateurs? Comment font-ils pour rester impassibles (mais toujours accueillants) qu’il pleuve ou qu’il vente? Pour Mmes Planas et Courvoisier, il n’y a pas de doute, il y a une véritable culture du bénévolat, Festi’Neuch est devenue une véritable institution pour laquelle les gens sont prêts à s’engager.

En tant que Verte, j’ai été particulièrement séduite par la volonté de Festi’Neuch de s’investir davantage dans le développement durable: tri des déchets, volonté de réduire la consommation d’énergie, utilisation de (170’000!) gobelets réutilisables dont la consigne peut être offerte à Terre Des Hommes, …

Cette visite fut passionnante et je me réjouis de retourner à ‘Festi’ l’année prochaine … en tant que simple auditrice 😉

Merci de partager
Blog-ancien

Ouverture de Festi’Neuch

Conviée à l’apéritif d’inauguration de Festi’Neuch 2015, j’ai eu le plaisir d’y retrouver de nombreuses personnalités du monde économique et politique.

Lors de son discours de bienvenue, M. Rousseau et ses collègues ont relevé l’importance des 1800 bénévoles sans qui le festival ne pourrait pas exister. Ils ont aussi remercié les sponsors qui, année après année, permettent d’inviter des musiciens de qualité.

Vivement dimanche, pour la visite des coulisses 😉

Merci de partager
Blog-ancien

Championnats suisse de gymnastique rythmique

Question : que peuvent bien avoir en commun des balles, des cordes, des rubans, des cerceaux et des massues?

Réponse : ces  engins furent maniés avec grâce et précision par les gymnastes (au féminin) en compétition lors de la finale des championnats suisses de gymnastique rythmique organisés à la Riveraine par la société de GR de Neuchâtel chère à Mme M.-T. Suter.

« C’est pas possible, c’est de la magie, il doit y avoir un truc! » En effet, et il tient en un mot: « l’entraînement »! (Selon mes sources, une quinzaine d’heures par semaine pour la majorité, près de 40 pour les membres du cadre national.)

Le résultat fut enchanteur.

Bravo et merci aux gymnastes, aux entraîneuses et aux juges!

Un grand bravo à toutes celles et ceux qui ont œuvré à la tenue de cette manifestation parfaitement orchestrée.

Un immense merci pour votre accueil, votre disponibilité et vos nombreuses explications 😉

Merci de partager