Grand Conseil

Interpellation Veronika Pantillon : À quand la halte ferroviaire à Perreux ? (18.204)

Titre interpellation :

À quand la halte ferroviaire à Perreux ?

Contenu :

Nous demandons au Conseil d’État de nous faire savoir s’il estime que le projet de la halte de Perreux est urgent, au vu du développement du plateau du même nom, et de nous informer quant au calendrier prévu pour sa réalisation.

Développement écrit :

Il fut un temps où le train s’arrêtait à Perreux, juste en face de l’ancien hôpital psychiatrique. Mais le 31 mai 1992, cet arrêt a été supprimé. Depuis, le plateau de Perreux a connu une évolution soutenue : il est devenu un pôle économique cantonal en développement. De nombreuses entreprises se sont implantées. Parmi elles, une usine de la biopharma, qui emploie à elle seule 800 personnes.

Le Centre fédéral pour requérants d’asile mettra à terme à disposition 480 lits et environ 180 places de travail, sur le site de l’ancien hôpital psychiatrique. À ces chiffres s’ajoutent les places de travail pour le personnel d’encadrement et de sécurité. Le Conseil fédéral compte d’ailleurs dans son plan sectoriel asile, fiche d’objet SR-4, sur la réhabilitation de la halte de Perreux.
À ce développement s’ajoute le centre sportif avec trois terrains de football, une cantine et une salle polyvalente inaugurés en 2013.

Au vu de ce qui précède, la réhabilitation de la halte de Perreux est pour nous indispensable et urgente.

La halte de Perreux figurait déjà dans le projet du TransRun et été repris dans le rapport 15.024, Neuchâtel Mobilité 2030. Lors de la session du Grand Conseil le mois dernier, notre Conseil a accepté un crédit pour la construction de la gare de la Fiaz à La Chaux-de-Fonds. La halte ferroviaire de Perreux n’a pas été abordée, ni dans ce rapport, ni dans celui de la commission.

Développement oral :

La réhabilitation de la halte ferroviaire de Perreux fait partie de la stratégie de mobilité de notre canton depuis de nombreuses années. Avec le développement fulgurant ces dernières années du plateau de Perreux, cette halte est de plus en plus justifiée et nécessaire. La création de places de travail à cet endroit ne fait que commencer. L’usine pharmaceutique qui emploie actuellement déjà environ 800 personnes sur le site prévoit de se développer pour atteindre 2000 personnes ! Actuellement elle organise des navettes depuis la gare de Neuchâtel pour transporter ses employé-e-s sur le site.

La halte de Perreux serait aussi en adéquation avec la mise en place de la ligne 612 qui dessert Cortaillod. Comme cette commune n’a pas de gare, cette halte est d’autant plus nécessaire et utile.

Il est primordial de développer les moyens de transports publics au plus vite, avant que les mauvaises habitudes soit prises à savoir que les pendulaires s’habituent à faire leurs trajets en voiture.

Nous espérons que le Conseil d’État partage nos préoccupations et attendons avec intérêt sa réponse.

Veronika Pantillon

Grand Conseil séance du 4 décembre 2018 :

Réponse du Conseil d’Etat et indice de satisfaction
sous forme de vidéo (durée : 4 min. 52 sec.) :


(Source : Service du Grand Conseil neuchâtelois)

Télécharger la vidéo au format mp4

Merci de partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *