Blog-ancien

Civet de chevreuil du Lions Club

Je suis invitée par le Lions Club Le Locle au traditionnel repas de chasse.

Le repas, composé d’une soupe à la courge, d’un civet garni et de fromages, est délicieux. Pendant le repas, j’en apprends plus sur le Lions Club et son fonctionnement. Le bénéficie de cette soirée aidera à  soutenir l’action « Noël ô Locle ».

Merci à Charles Häsler, membre du Lions, de son invitation!

Merci de partager
Blog-ancien

Dies academicus

Selon le site Internet de l’Université de Neuchâtel le Dies academicus « ….est la journée officielle de l’Université. Cet événement a pour but d’entretenir une tradition, de forger une mémoire. Il est aussi l’occasion d’affirmer l’identité et l’autonomie institutionnelle de l’Université. Elément de tradition, le Dies est un rituel, lequel suppose un cortège (en toges académiques) et le respect d’un protocole. Cette manifestation est également l’occasion d’honorer des personnalités par la remise de doctorats honoris causa. »

Cette journée a eu lieu le samedi  31 octobre 2015. Lors des différentes allocutions, celle d’Antoine Grandjean, président du Conseil de l’Université, a fait grand effet. Il y est revenu sur les attaques populistes d’un certain parti politique contre les étudiants en sciences humaines en alléguant qu’ils étaient tous des futurs chômeurs. Or, le taux de chômage de ces étudiants s’élève cinq ans après la fin de leurs études à moins de 3% ! C’est moins que dans les branches des sciences exactes ! Merci à Monsieur Grandjean d’avoir mis les pendules à l’heure.

Le cocktail dînatoire qui a suivi nous a permis de faire des rencontres intéressantes.

 

Merci de partager
Blog-ancien

75 ans de la Fédération du Transjuralpin (FTJA)

La FTJA a été fondée le 16 décembre 1940 à l’hôtel Beau-Rivage à Neuchâtel. Il fallait une belle dose de courage et de détermination pour s’engager dans une telle entreprise, alors que la guerre mettait l’Europe à feu et à sang depuis plus d’une année. La Franche-Comté, elle-même, était occupée depuis le 17 juin 1940 et toute circulation avait été interrompue entre Pontarlier et Les Verrières.1

La FTJA a été fondée par des élus ainsi que des acteurs du tourisme de France et de Suisse et son but était de développer l’axe ferroviaire Paris-Pontarlier-Neuchâtel-Berne-Interlaken-Milan.

Pendant ces 75 ans, la FTJA a vécu des hauts et de bas. Un des chocs était le récent changement en 2014 de la ligne du TGV Berne-Paris par Bâle au lieu de Neuchâtel. Heureusement, une offre de substitution a été organisée. Elle offre trois aller-retours journaliers Neuchâtel-Pontarlier-Frasne. En 2014, on a pu constater une hausse du trafic de 22% et une fréquentation de 58’000 voyageurs!

Après une croisière nocturne sur le lac de Neuchâtel, la soirée d’anniversaire se poursuit à l’Hôtel Beau-Rivage. L’excellent repas est agrémentée d’une prestation humoristique de Sandrine Viglino et d’une tombola. Bravo à la FTJA pour son combat de longue haleine, et merci aux organisateurs, surtout à Charles Constantin, secrétaire de l’association, de l’excellent accueil!

Merci de partager
Blog-ancien

Inauguration de Modhac à La Chaux-de-Fonds

Ce jour c’est l’ouverture de Modhac, 48e édition, à Polyexpo.

Après la partie officielle, les invités peuvent découvrir les stands. L’hôte officiel de cette édition est Viteos et je découvre avec plaisir son stand où il est naturellement question d’énergie. Le visiteur a la possibilité de pédaler sur un vélo et de se rendre compte quelle est l’énergie nécessaire pour allumer une ampoule ou pour faire fonctionner une télévision. C’est une manière ludique et sportive pour faire découvrir les notions de base de l’électricité.

Merci de partager
Blog-ancien

Conférence judiciaire à Auvernier

Je suis invitée par la présidente de la Commission administrative des autorités judiciaires (CAAJ) à la Conférence judiciaire annuelle. A cette place, c’est l’occasion de relever que cette année dans le canton de Neuchâtel, les trois pouvoirs sont présidés par trois femmes! Les autorités judiciaires dont la présidente est Marie-Pierre de Montmollin, juge au Tribunal cantonal, l’exécutif dont la présidente est Monika Maire-Hefti, cheffe du département de l’éducation et de la famille et moi-même, présidente du législatif. Hélas cela ne durera pas plus d’une année, dès juin 2016, au moins deux places seront occupés par des hommes.

Lors de la Conférence judiciaire, tous les magistrats judiciaires (juges et procureurs) se retrouvent. Chaque année un conférencier est invité pour parler d’un thème particulier. Cette fois-ci, il s’agit d’André Duvillard, délégué de la Confédération et des cantons au Réseau national de sécurité (RNS). Le RNS a été mis sur pied par la Confédération et les cantons qui y sont représentés dans les mêmes proportions. C’est un mécanisme de consultation et de coordination qui regroupe toutes les organisations et tous les moyens qui permettent à la Suisse de réagir aux menaces et dangers relevant de la politique de sécurité (menaces terroristes, cybercriminalité, danger naturels…). Le titre de l’exposé du délégué est: « Les cyber risques, simple question technologique ou véritable défi en matière de lutte contre la criminalité? » . L’exposé est passionnant et c’est inquiétant de voir comme nos activités avec les nouveaux moyens de communication sont exposées à la cybercriminalité et l’ampleur de celle-ci.

Un grand merci pour cette soirée intéressante!

 

Merci de partager
Blog-ancien

125e anniversaire de la Croix-Rouge Neuchâtel

A l’occasion de ses 125 ans, la Croix-Rouge du canton de Neuchâtel convie ses invités au Temple du Bas. Après la partie officielle, nous entendons un témoignage poignant d’une jeune fille qui a bénéficié de l’aide de la Croix-Rouge: tout son exposé est fait sans notes, mais avec beaucoup de cœur! Ensuite nous assistons à une représentation de Pie Tshibanda « Un fou Noir au pays des Blancs ». C’est un spectacle magnifique qui gomme les différences entre les peuples, entre gens de différentes couleurs et qui donne un tout autre éclairage de la question de l’immigration. Quelle chance pour nous (nous les Blancs), que Pie Tshibanda soit venu en Europe pour partager sa sagesse avec nous.

Merci aux organisateurs de cette belle soirée et, surtout, de ce magnifique spectacle!

 

Merci de partager
Blog-ancien

Young Entreprise Switzerland

Le Lycée Jean-Piaget invite à la manifestation d’ouverture du projet « YES: Young Entreprise Switzerland ». Il s’agit d’un projet novateur qui consiste pour des élèves de 2e année de maturité gymnasiale à fonder une mini-entreprise réelle dans le but de commercialiser des produits, et ceci durant une année scolaire.

Cette année deux équipes participent:
Ur’bag: société qui propose des sacs à dos en coton en 6 couleurs, avec ou sans inscription et
Snaej: société qui vend des mini-sacs confectionnés en Jeans recyclé (cousus par les Perce-neige) et qui contiennent un tissus plastifié qui permet de s’assoir en plein air au sec.

Lors de cette soirée les deux mini-entreprises se présentent et vendent leurs actions.

Je leur souhaite plein succès et surtout que cette expérience sera enrichissante pour eux!

Merci de partager
Blog-ancien

Célébration du changement d’heure à Fleurier

Tous les six mois, lors du changement de l’heure, la Commune de Val-de-Travers invite à un évènement. Ce 24 octobre 2015, nous sommes conviés à la Raisse à Fleurier. A l’occasion du centenaire de la disparition de Jules-Samuel Jequier (1835-1915), la Commune souhaite lui rendre hommage. M. Jequier était horloger et son histoire est raconté par Ariane Brunko-Méautis, historienne, et son arrière-petite-fille. Jules Samuel Jequier fut à la base de la création de la société Fleurier Watch & Co, un géant horloger qui exporta sur les cinq continents. Suivent un exposé de François Jequier, prof. honoraire d’histoire contemporaine et descendant de Jules-Samuel, et un récit de l’ancien archiviste cantonal, Jean-Marc Barrelet. Jacques Haldi, directeur de Polar Electro Europe, termine le cercle de conférences en donnant le point du vue de l’entrepreneur  de nos jours.

Le cocktail dînatoire qui suit est propice aux échanges qui font la part belle au temps passé, au 19 siècle et à notre héritage horloger.

 

Merci de partager
Blog-ancien

Portes ouvertes à l’Espace Solidarités

Ce 24 octobre 2015 c’est la fête à l’Espace Solidarités à Neuchâtel: on fête ses 15 ans et la maison est ouverte à tous!

Ce lieu de rencontre est situé dans le bâtiment de l’ancien Home des Rochettes à l’Avenue de la gare à Neuchâtel. L’Espace sert 10’000 repas par an dans son lieu d’accueil et livre plus de 60’000 repas à l’extérieur (homes, structures d’accueil des enfants etc). Sept postes de travail sont occupés par des bénéficiaires de l’aide sociale et plusieurs apprentis sont formés aux métiers de la cuisine. L’Espace accueille quotidiennement une quarantaine de personnes dans son lieu d’accueil.

La nourriture servi lors de ces portes ouvertes est délicieuses et l’accueil est chaleureux. Longue vie à l’Espace Solidarités!

Merci de partager
Blog-ancien

Inauguration de l’expo au Laténium

La nouvelle exposition au Laténium se nomme « Derrière la grande muraille – Mongolie et Chine au temps des premiers empereurs ».

Je découvre l’expo avec beaucoup d’intérêt. Des film, des maquettes de la construction de la grande Muraille et des céramiques de l’époque: l’exposition est variée à souhait. On y trouve même une reconstitution de la coupe de la muraille.

L’expo est encore à voir jusqu’au 29 mai 2016: avis aux amateurs!

 

Merci de partager
Blog-ancien

Conférence pour les 75 ans de pro infirmis Neuchâtel

Allocution:

Chers organisateurs,
Cher public,
Mesdames, Messieurs,

Quelques dates ont une place importante dans notre histoire. Certaines et certains d’entre nous se rappellent en avoir vécu une en direct: Dans la nuit du 20 au 21 juillet 1969, nous étions des millions à attendre, à espérer. Et le petit pas de Neil Armstrong, aussi simple que celui que je ferai en descendant de cette estrade, est devenu mythique.

En 1999, Bertrand Piccard a réalisé un autre rêve de l’humanité en faisant le tour du monde en ballon, avant de s’attaquer cette année à plus fou encore, le faire dans un avion solaire.

La date du 9 avril 2014 n’a, quant à elle, pas attiré l’attention du public de la même manière. Ce jour-là, le Conseil fédéral a signé un acte important: l’acte d’adhésion à la convention de l’ONU relative aux droits des personnes handicapées.

Cette convention de l’ONU est un signal de plus dans la direction de la mise sur pied d’égalité entre les personnes avec handicap et les autres. Un signal de plus? En effet, depuis 2004, il existe en Suisse une loi qui vise à éliminer les inégalités qui frappent les personnes handicapées. Nous sommes en 2015 et devons constater que le travail est loin d’être terminé et que l’objectif ne pourra très probablement pas être atteint dans le délai visé de 20 ans.

Pourquoi ces lenteurs?

La question financière représente sans doute une grande part de la réponse. Quand il s’agit de faire des économies, ces dépenses sont souvent les premières à disparaître. Une autre réponse se trouve aussi sans doute dans le fait que les décideurs ne sont souvent pas concernés par la question du handicap. Et il est difficile de se mettre dans la peau d’une personne avec handicap.

Et pourtant, l’objectif n’a rien d’excessif: il s’agit seulement de permettre à chacune et à chacun d’entre nous de pouvoir monter des escaliers ou un simple trottoir, de pouvoir entrer dans un magasin pour y faire des achats, et de pouvoir partir en vacances.

Je me réjouis d’entendre les différents intervenants sur cette question et remercie pro infirmis et l’Université de Neuchâtel d’avoir organisé cette conférence-débat.

Mettons tout en œuvre pour que prendre un train pour les personnes avec handicap ne ressemble plus à une expédition pour la lune.

Je vous remercie de votre attention.

Merci de partager
Blog-ancien

Accrochage du portrait de Charles-Edouard Guillaume

Le nom de Charles-Edouard Guillaume ne vous dit peut-être pas grand’chose, surtout si vous n’êtes pas actif dans l’ingénierie. Ce monsieur, originaire de Fleurier, a reçu le prix Nobel de physique en  1920, pour l’invention de l’invar et l’élinvar, ces alliages grâce auxquels l’industrie horlogère produit depuis près d’un siècle des mécanismes insensibles aux variations de température et qui font la renommée de Neuchâtel et de ses institutions de recherche.

L’Université de Neuchâtel est propriétaire du tableau de Ch.-E. Guillaume peint par l’artiste neuchâtelois Octave Matthey. A l’instigation du Rotary Club, ce portrait a été restauré et ce 20 octobre 2015 accroché dans le Hall de Microcity (antenne neuchâteloise de l’EPFL) devant l’Aula qui porte le nom du prix Nobel neuchâtelois.

Merci de partager
Blog-ancien

Cérémonie de remise de titres de la HE-ARC

Il y a foule au Temple de Bas, où les titres de « Bachelor of science HES-SO en ingénierie » sont remis à 115 lauréat-e-s.

J’ai du plaisir à retrouver Carlos Henriques qui officie comme maître de cérémonie comme lors de ma fête d’intronisation à la présidence.

Les titres sont remis dans différents domaines comme l’horlogerie, le génie industriel et microtechnique, l’ingénierie de designer etc.

Félicitation à tous les lauréats et bon vent pour la suite de leur carrière professionnelle!

Merci de partager
Blog-ancien

Rencontre des ancien-ne-s président-e-s du Grand Conseil

Dès qu’un-e député-e est élu-e président-e du Grand Conseil, il/elle fait automatiquement partie des ancien-ne-s président-e-s du Grand Conseil et en reste membre à vie. C’est une honorable assemblée qui compte actuellement 34 membres dont un ancien président de la Confédération, un Conseiller national, une Conseillère d’Etat, une ancienne conseillère aux Etats et j’en passe. Les femmes au nombre de 6 ne sont pas bien nombreuses. Il reste donc encore du chemin à parcourir pour atteindre la parité!

L’amicale se retrouve en principe deux fois par année: ses membres sont toujours invités à la fête d’instauration du/de la présidente du GC en mai et ensuite elle se retrouve en octobre pour un repas dans la commune du/de la  président-e sortant-e.

Ce samedi 17 octobre 2015 nous nous sommes donc retrouvés à la Tène, commune de notre cher collègue et de mon prédécesseur Eric Flury. Nous avons visité le nouveau pont piétonnier qui passe sur l’A5. Ensuite nous nous sommes rendus à la plage de la Tène pour visiter l’Octogone et ensuite dîner à l’Auberge de la Tène.

Nous avons passé une très belle journée et je remercie Eric pour la parfaite organisation. Je profite aussi pour remercier Charles Maurer, notre président, qui gère cette amicale avec beaucoup de cœur. Je me réjouis déjà de recevoir toute cette équipe en octobre 2016 chez moi à Bevaix !

Merci de partager
Blog-ancien

40 ans de Vidéo 2000

Vidéo 2000 fête ses 40 ans et met à cette occasion les petits plats dans les grands. La fête a lieu à l’Espace Facchinetti au Stade de la Maladière. Vidéo 2000 est le gestionnaire neuchâtelois du téléréseau (TV, téléphone et Internet) d’environ 45’000 foyers.

Bon anniversaire et bon vent pour la suite!

Merci de partager